publicité

Smartphone Galaxy F pliable de Samsung : éviter le piège du gadget


Technologie : Samsung devra convaincre les consommateurs qu'un téléphone pliable est plus qu'un gadget. Les modèles lancés à ce jour n'y sont pas parvenus.

 

Samsung laisse entendre que son premier téléphone pliable, qui s'appellerait le Galaxy F, fera une apparition ce mercredi lors de la conférence annuelle des développeurs du Coréen à San Francisco. Mais il ne s’agit pas d’une annonce traditionnelle comme pour les modèles vedettes Galaxy S9 et Samsung Note 9 de Samsung. Au lieu de cela, Samsung lèvera le voile sur ce qui, il l'espère, sera la prochaine grande réussite dans l'univers de la téléphonie.

Pour Samsung, cet aperçu intervient à un moment où le monde du mobile a soif d'innovation. Les ventes d’Apple et de Samsung ralentissent et le marché mondial des smartphones est dit "en récession".

Un marché de niche au départ

Les téléphones pliables insuffleraient un peu d'enthousiasme dans cet univers en stagnation, où même les têtes d'affiche de cette année, du Galaxy S9 au iPhone XS, ne constituent que de simples évolutions des terminaux de 2017.

Un design radicalement nouveau, comme un téléphone pliable, bouleverserait une industrie en perte de vitesse; mais cela soulève également des questions quant à l'utilité d'un tel design et à la facilité avec laquelle un tel téléphone pourrait se réduire à un simple gadget.

"Peut-être que lorsque nous commencerons à vendre le téléphone pliable, ne s'agira-t-il que d'un marché de niche, mais il va certainement s'agrandir" déclarait en octobre le patron de la division mobile de Samsung, DJ Koh. "Je suis convaincu que nous avons besoin d'un téléphone pliable."

Un smartphone pliable double essentiellement la surface disponible. Il pourrait ressembler à deux téléphones reliés par une charnière centrale ou à une tablette maintenue en mode paysage qui se plie comme un livre. Réussi, il permet aux utilisateurs de disposer d'un écran de la taille d’une tablette transportable sous la forme d'un terminal plus épais qu'un smartphone classique.

Son design pourrait offrir de nouvelles façons d'utiliser un téléphone. Il peut être déplié pour jouer à des jeux et regarder des vidéos sur un écran plus grand. Ou bien, les parties de l'écran peuvent être partagées en plusieurs volets pour un meilleur fonctionnement multitâche.

Par exemple, un écran peut devenir un clavier virtuel, tandis que l’autre assure l'affichage. Ou, vous pouvez reproduire le contenu sur les deux écrans et regarder à deux le même clip vidéo. Et un téléphone qui se replie peut tenir seul pendant que vous regardez des films. Comme les premières tentatives de téléphones à double écran, le Saint Graal d’une plus grande surface d'affichage offre de nombreuses possibilités.

Il ne fait aucun doute que la présence d'un écran pliable dans la main d'un dirigeant soulèvera plus de questions que de réponses. Est-ce confortable et pratique à utiliser, ou s'agit-il d'un simple gadget ? Sera-t-il accessible à distance ? Qu'est-ce qui l'empêchera d'exploser en vol comme l'Axon M "pliable" de ZTE ?

En supposant que Samsung dévoile ce smartphone pliable attendu de longue datte, ne vous attendez pas à avoir plus qu'un aperçu et quelques détails vagues. Le Galaxy F, apparemment nommé Winner, ne devrait pas être lancé avant le début 2019.

Samsung utilisera probablement cet événement pour attiser l'intérêt des développeurs et des fans de téléphones. Après tout, il s’agit toujours d’une conférence développeur et le principal objectif de Samsung est de convaincre les auteurs d’applications de rendre leurs programmes compatibles avec un nouvel écran pliable.

"Le terminal pliable est davantage une plateforme qu'une sortie produit" juge Wayne Lam, analyste principal chez IHS Markit. "Les terminaux pliables auront une expérience utilisateur et une interface différentes. Android n'est vraiment développé que pour un seul écran mobile."

L'avenir des téléphones est-il pliable ?

Samsung, LG et Huawei ont tous exprimé l'ambition d'être à l'avant-garde de la conception d’un téléphone pliable. (La marque chinoise Royole a déjà sorti le FlexPai, qui se plie de la même manière.) Ces ordinateurs portables puissants restent au centre de la vie des individus et les fabricants de téléphones s'efforcent d'augmenter la taille de l'écran sans le rendre trop volumineux et lourd à transporter dans une poche ou un sac à main.

La tendance actuelle consistant à réduire les bordures et à augmenter la taille de l'écran est une solution temporaire à laquelle un téléphone pliable pourrait potentiellement se substituer. Mais sa réalisation s'avère nettement plus complexe.

Un écran capable de se plier et de fléchir est une chose - Samsung et LG ont fabriqué leurs premiers écrans "incurvés" en 2013 et 2014, respectivement, mais les téléphones eux-mêmes ne se sont pas pliés. Rendre le corps de l'appareil pliable est un défi beaucoup plus important : les batteries et les composants sont rigides, et le fait de déplacer la batterie d'un côté peut entraîner un déséquilibre du téléphone.


De plus, les écrans flexibles sont utilisés depuis des années, mais le verre fin peut avoir tendance à se casser plus facilement, en particulier lorsqu'il est plié des centaines de milliers de fois au cours de la vie d'un appareil.

Le FlexPai de Royole résout le problème de la flexibilité de l’écran en utilisant du plastique au lieu de verre pour recouvrir l’affichage OLED. Le plastique n’est pas un matériau populaire de nos jours, surtout si l’on tient compte de son prix (les modèles pour développeurs du FlexPai commencent à 1.588 dollars). Royole place la batterie sur le côté droit et déclare parvenir à un équilibre en positionnant les autres composants à gauche. Une charnière caoutchoutée contrôle la flexion à l'arrière.

Malgré les difficultés de conception, créer un téléphone flexible est un risque que Samsung doit prendre. Etre le premier acteur majeur à présenter un téléphone pliable contribuerait un atout pour Samsung dans un contexte de baisse des ventes de smartphones et de progression de son rival Huawei.

Une première vague pour prendre le pouls du marché

Le Galaxy F donnerait également à Samsung un halo, un produit ambitieux, comme la supercar GT de Ford ou les téléphones de luxe Vertu de Nokia. Les ventes en volume ne sont pas la finalité, consistant bien plus à capter l'attention.

"L’industrie doit-elle passer au mode pliable ? Non, mais cela ouvre la voie à une nouvelle catégorie de terminaux hybrides" commente Lam, faisant référence à une catégorie englobant téléphones et tablettes. (Notez que le terme "phablet" a été créé en réponse au Galaxy Note pour la même raison.)

Le défi de Samsung est que ses nouveaux designs audacieux ne fassent pas un flop. Le fabricant a pris un risque avec la série Galaxy Note, et cela a finalement porté ses fruits. Malgré des débuts difficiles, le Note est désormais une marque bien établie, et le design du téléphone à écran géant qu’il a lancé est devenu la norme dans l’industrie.

Cependant, le Galaxy Round (uniquement en Corée) de 2013, le premier téléphone au monde doté d'un écran incurvé, a été un flop sur le plan commercial, même s'il a conduit aux téléphones Galaxy à bords incurvés que nous prenons pour acquis aujourd'hui.

Selon les rumeurs, le Galaxy F disposerait d'un écran de 7,3 pouces, d'une finition argentée et d'un processeur Snapdragon 8150 de Qualcomm. Il embarquerait 512 Go de stockage interne et supporterait une carte microSD.

"Le prix de cette technologie sera très élevé" prévient Lam. "Il faudra des années avant qu'une version grand public soit disponible au juste prix."

À ce stade précoce, il est préférable de définir le Galaxy F, ainsi que tout téléphone pliable de première vague, comme un tremplin vers un terminal que les consommateurs souhaiteront peut-être un jour, plutôt que celui dont ils ont besoin maintenant.

A lire aussi :

Chiffres clés : les ventes de mobiles et de smartphones

Les derniers chiffres du marché des smartphones. La première moitié de l'année 2018 est marquée par deux trimestres...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité