publicité

Microsoft veut 12 semaines, minimum, de congé parental pour les salariés


Business : Microsoft demandera à toutes les sociétés travaillant avec l'éditeur d'offrir au minimum 12 semaines de congé parental rémunéré à leurs salariés.

 

Microsoft exigera que tout individu travaillant avec l'éditeur, y compris les personnes employées par des fournisseurs de la firme, se voie offrir un congé parental rémunéré.

Les fournisseurs de plus de 50 employés devront accorder à leurs travailleurs un minimum de 12 semaines de congé parental rémunéré (après naissance ou adoption), à concurrence de 1.000 dollars par semaine, a indiqué Microsoft.

Cette exigence entrera en vigueur au cours des 12 prochains mois aux États-Unis. Les employeurs qui ont offert des congés parentaux payés aux nouvelles mères ont connu une amélioration de leur productivité, un meilleur moral et des taux de rotation moins élevés, a ajouté Microsoft.

Mais les pères recevront également un congé parental rémunéré, contribuant aussi au développement des enfants, tout en favorisant la remise en cause de certains "stéréotypes", souligne encore Microsoft.

D'autres entreprises technologiques ont également mis en place un congé parental rémunéré. L'année dernière, IBM a prolongé son congé parental de 14 à 20 semaines. En 2015, Netflix a commencé à offrir à ses employés des congés payés "illimités" la première année suivant la naissance d'un enfant. Facebook s'est engagé à en faire de même en 2015.

Microsoft a refusé de commenter au-delà de l'article de blog.

A lire aussi :

Les entreprises manquent encore d'experts en cybersécurité

Frein potentiel ou risque à l'ère de la transformation numérique des organisations ? Selon Gartner, 65% d'entre elles...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

2 réponses
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Mi¢ro$oft veut imposer une mesure sociale à ses partenaires?
    Mais c'est tout le contraire du crédo néo-libéral exigeant la croissance infinie!

    ... Est-ce que Mi¢ro$oft l'offre à ses propres employés, ce congé parental?
publicité