publicité

Cisco va introduire deux familles de commutateurs 400 Giga-Ethernet


Technologie : C’est confirmé : Cisco lance ses premiers tests sur le terrain en décembre. Deux commutateurs Nexus 400 Gigabits-Ethernet seront officiellement disponibles au 1er semestre 2019.

Depuis quelques mois, Cisco communique sur le développement de commutateurs de nouvelle génération, comportant des ports à 400 gigabits/seconde sur Ethernet et destinés aux datacentres dits ‘hyperscales’ et aux opérateurs mobiles de la 5G.

 

Après publication de documents techniques le 2 novembre, le géant des ‘switches’ Ethernet en a dit un peu plus à des consultants, à propos de ses nouveaux commutateurs très haut de gamme. La nouvelle génération « 400G » sera constituée de deux familles : celle des Nexus 9000, pour les très grands réseaux, et celle des 3400-S pour les réseaux de grande taille.

A titre indicatif, le Nexus 3408-S (photo) est au format 4 RU (rack-unit) avec 8 connecteurs avec possibilité de 128 ports de 100 G ou 32 ports de 400G.
Selon Thomas Scheiberote, VP Gestion des produits datacentres de Cisco, « ces commutateurs préparent la commutation térabit-Ethernet ».

Les Nexus 9300GX utilisent l’infrastructure globale ACI (Application Centric Infrastructure) et le concept de datacentres en réseau reposant sur l'intention (« intent-based»), c’est à dire capables de réagir en temps réel aux conditions changeantes du réseau. Cette infrastructure ACI de Cisco utilise la plate-forme TetrationAnalytics, qui collecte et analyse, avec du ‘machine learning’, diverses informations sur le comportement des périphériques du réseau Cisco et non Cisco.

 

Autre atout de Cisco, le logiciel Network Assurance Engine (NAE) : il vérifie que les « intentions » ont bien été traduites en stratégies, telles qu’orchestrées dans le réseau.

La cible : opérateurs du Cloud et grands comptes

« Ces commutateurs visent les très grands comptes, les fournisseurs de services, opérateurs sur le Cloud, y compris pour les scénarios 5G (…). Le développement de ces marchés 400GbE, en particulier pour les entreprises, prendra un peu de temps, mais il est logique que Cisco dispose d'une capacité 400GbE intégrée », a déclaré Brad Casemore, VPRecherche chez IDC, cité par NetworkWorld.

« Cisco a dit qu'il apporterait sa technologie de réseau optique BiDirectional (BiDi) à 400 GbE, offrant ainsi la possibilité de réutiliser le câblage fibre dans le cadre d'une mise à niveau d'interfaces plus rapides », a ajouté le consultant d’IDC. Cisco n’est pas le seul sur ce marché du «’400 G » :  cet été, Juniper a confirmé ses avancées et, en octobre, Arista a également annoncé une offre concurrente. Leurs avancées technologiques dépendent directement des progrès réalisés dans les équipements optiques de dernière génération.

Les futurs Nexus « 400G » intègrent 4 connecteurs optiques de technologie QSFP-DD (Dual factor pluggable) et non OSFP (Octal small format pluggable). Cisco n’a pas communiqué sur la technologie des circuits de commutation 400GbE utilisée. Selon IDC, elle provient d’Innovium (TERALYNX) et non pas de Broadcom (Tomahawk 3, employée, entre autres, par Arista).

Selon une étude de Dell’Oro, le nombre de ports 400 G fera plus que tripler dans le monde entre 2019 et 2020. Selon Cisco, plus de 80% du trafic IP sera constitué de contenus vidéo très gourmands en bande passante et sensible au temps de latence d’ici à 2021 et le nombre de datacentres « hyperscale » passera de 338 en 2016 à 628, ce qui représentere 53% de tous les serveurs de datacentres de données installés d'ici 2021.

A lire aussi :

Testeurs Pros : essayez l'infrastructure hyperconvergée NetApp HCI

En partenariat avec NetApp, la rédaction de ZDNet propose à une entreprise de tester et d’évaluer une infrastructure Cloud...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

1 réponse
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais lu le titre Cisco va introduire deux failles de commutateurs.
    Sans doute après avoir lu http://talcomoera.eu/actualites/cisco-a-supprime-sa-septieme-porte-derobee-et-c-est-une-bonne-chose-39876181.htm
publicité