publicité

Chiffres clés : les OS pour smartphones


Chiffres : En 2017, le marché des smartphones ne s'envole pas avec 1,2% de croissance, mais n'en continue pas moins de se développer. Et l'intérêt pour les grands écrans (phablettes) ne fait que croître, au bénéfice d'iOS et d'Android.

Tous les chiffres clés

Un pour tous, et tout pour Android et iOS - En 2016, le ralentissement du marché mondial des smartphones avait été net. IDC avait d'ailleurs qualifié cette année de "mémorable". A juste titre puisque pour la première fois depuis son lancement en 2007, l'iPhone avait enregistré un déclin de ses ventes.

En 2017, la croissance du marché mondial ne sera pas plus forte. Au contraire, le cabinet prévoit une progression des livraisons de 1,2% à 1,49 milliard de smartphones. Suffisamment néanmoins pour permettre à Apple de se relancer.

La firme de Cupertino, comme certains de ses rivaux, le doit notamment au développement des phablettes (5,5 à <7 pouces). Tous constructeurs confondus, ces modèles grand format approchent les 50% de livraisons en 2017, contre juste 1% cinq ans auparavant. Pour Apple, cette part atteint 41,2%. Elle devrait s'élever à au moins 50% l'année prochaine.

Mais l'iPhone n'est pas seul à profiter de la croissance du segment des phablettes. Ce sont en effet les modèles Android qui ont été le premier levier de développement des smartphones équipés d'un grand écran. Et la tendance ne s'inversera pas avec l'émergence des écrans bord-à-bord.

La puissance incontestée à ce jour d'Android et iOS ne laisse pas de place à une plateforme alternative. Quant au rapport de force entre les deux adversaires, il devrait se maintenir au cours des prochaines années, jusqu'en 2021.

Aujourd'hui, Android capture ainsi 85% environ des livraisons mondiales de smartphones. "Ce qui a changé, c'est le paysage des fournisseurs avec des équipementiers présents de plus longue date sur le marché sous la pression intense d'un éventail de fournisseurs émergents favorisant un inventaire étroit et de nouvelles stratégies de mise sur le marché" commente IDC.

Malgré sa domination, Android devrait continuer de dégager de la croissance, de l'ordre de 3,2% en moyenne par an jusqu'en 2021. Le volume de terminaux grimpera sur la période de 1,3 à 1,5 milliard d'unités.

Cela n'étouffe cependant pas Apple et son système iOS. Grâce à l'iPhone 8 et au modèle ultra-haut de gamme X, Apple a retrouvé le chemin de la croissance en 2017 (2,4%) - mais après un déclin de 7% un an plus tôt. Et le rebond devrait s'accentuer en 2018 (+8,1%), prévoit dès à présent IDC.


Android sur près de 9 smartphones sur 10 - Sur les 344,3 millions de smartphones livrés dans le monde au 2e trimestre 2016, 86,2% étaient sous Android selon Gartner. Sur un an, l'OS Google a gagné 4 points de part de marché (82,2%). Cette progression, Android la doit en partie au recul d'Apple et dans une moindre mesure de la plateforme Windows.

Au 3e trimestre 2016, 373,2 millions de smartphones ont été vendus aux consommateurs dans le monde selon Gartner. Cela représente une croissance annuelle de 5,4%. Toutefois, la croissance est portée uniquement par les terminaux Android avec 27 millions d'unités vendues en plus.

Toutes les autres plateformes déclinent. On le sait, depuis le début d'année, l'iPhone est en recul, même si sur le dernier trimestre la baisse ralentit. En l'espace d'un an, iOS a néanmoins perdu 1,5 point de part de marché. La plateforme Apple descend à 11,5%, quand Android creuse l'écart à 87,8%.

Et pourtant, sur ce trimestre, Samsung, le leader du marché,  n'a pas été au mieux avec une chute de ses ventes de smartphones (71,7 contre 83,5 millions d'unités en Q3 2015). Fort heureusement pour Google, Android n'est plus aussi étroitement que par le passé lié à la santé du coréen. Au sein du top 5 des constructeurs, seuls trois sont en croissance.

Et les trois sont chinois et fabricants de terminaux Android : Huawei, Oppo et BBK Communication Equipment (Vivo), assurent 21% des ventes mondiales de smartphones.

   

Windows fait naufrage - Depuis plusieurs trimestres déjà, Windows Phone est sur la pente descendante avec une part de marché des smartphones qui ne cesse de reculer. Et le début de l'année 2016 ne fait que confirmer cette tendance. Au 1er trimestre, selon Gartner, l'OS Microsoft ne représentait plus que 0,7% des terminaux livrés dans le monde. Certes, un an plus tôt, Windows était déjà très discret, mais pas autant cependant (2,5%). Il faut dire qu'en l'espace d'un an, les livraisons de smartphones sous Windows ont fondu de 8,2 à 2,39 millions.

Au 3e trimestre, et faute de nouveaux modèles, Windows continue (et continuera) de chuter. Au cours des trois mois écoulés, seuls 1,48 million de consommateurs ont acheté un smartphone sous Windows dans le monde. Un an plus tôt, ils étaient 5,8 millions. Microsoft n'a pas donné le sentiment de vouloir se relancer et introduire de nouveaux smartphones. En conséquence, Windows devrait suivre la même tendance que BlackBerry.

La domination d'Android et d'iOS sur le marché des smartphones est incontestable. Android pèse ainsi 87,8% des terminaux livrés au 3e trimestre ou 327,67 millions d'unités. En raison d'une baisse des ventes d'iPhone, Apple a perdu du terrain sur la période avec 43 millions de smarphones écoulés et une PDM de 11,5% contre 13% un an plus tôt. Aucune autre plateforme mobile ne dépasse plus un point de part de marché. Et malgré les milliards de dollars investis, Microsoft n'a su tenir durablement. Peut-il encore revenir ? Un autre OS peut-il émerger ? 

A lire aussi :

Chiffres clés : le marché des tablettes par OS

En 2015, le recul de l'iPad s'est accentué. Windows a progressé à 8,5% et peut espérer atteindre 17,8% en 2019 grâce aux...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

26 réponses
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Donc ici, BB est le troisième écosystème du marché ? Résultat intéresssant mais pas partagé par tout le monde ...
  • 
  • Le début de l'article dit 4, la fin 3 :)
  • 
  • @mrpatator : il n'y a pas de contradiction, c'est juste la période d'observation (2013, 2012 et 2011) qui change. La fin de l'article est relatif à l'année 2011. A cette date, Blackberry était encore devant WP. Ce n'est plus le cas désormais en 2013.

    Pour éviter une confusion, l'article a été réorganisé au format multipage et les données plus anciennes, celles de 2011, ont donc été basculées sur la page 2.

    C. Auffray
    talcomoera.eu
  • 
  • Tous ca vas bientôt changer si on analyse le questionaire suivant :

    http://galliatech.evalandgo.com/s/?id=JTk2biU5N3AlOTY=&a=JTk2cSU5QW8lOTY=
  • 
  • merci pour le sondage, que j'ai fait
  • 
  • ZDNet est contradictoire :)
  • 
  • Dans un an, quand on commencera à avoir du recul sur Firefox OS, je pense que ces graphiques changeront très rapidement, et ce n'est pas une affirmation gratuite : le Peak avec ses 120g, 512 Mo de ram, et un écran 4,3 pouces lumineux, offre déjà tous les services web courants, une stabilité bluffante pour un premier modèle, et une rapidité bien supérieure à nombre d'androphones... Le concept de Mozilla s'avère donc payant.

    Si les modèles low cost de ZTE et Alcatel sont moins puissants sur le papier, je reste convaincu qu'ils ont également été dimensionnés correctement. Sachant que Sony devrait sortir du haut de gamme sous FFOS, plus encore un autre fabricant dont je n'ai plus le nom en tête, sans compter Foxconn. Ça commence à faire quand même pas mal de gros partenaires.
      
    • 512 mo de ram, un ecran 4.3 c'est tout sauf un smartphone interessant.
      si firefox os fonctionnait si bien il aurait eu une plus grande part de marché.
      encore plus que sur le marché des ordinateur, sur le marché des smartphone c'est l'eco-système qui compte plus que les performances de l'os en lui-même
      windows phone est en la parfaite illustration.
  • 
  • Android est devenu le Microsoft de l'OS mobile (SPhone + Tablette), un peu comme Anakin est devenu Darth Vador! Ou comme Plapatine devint empereur. Lorsqu'on a la domination on peut faire ce qu'on veut, surtout le pire!

    Ce qu'il faut tout de meme retenir c'est que 2 numeros 1 sont maintenant 3 et 4. La roue a tournee et peut encore tourner. Plus on est en haut, plus dure est la chute...

    En tout cas quite a etre a contre courant, j'aime bien mon Windows Phone 7.5, pas cher (0$), efficace et pratiquement incassable contrairement a tous les ecrans d'iPhone et Samsung exploses que je vois autour de moi. Meme apres une trempette dans le lavabo il est toujours operationnel!
  • 
  • Attention, ce sont des chiffres monde. La situation est assez différente en Europe (forte poussée de WP8 à 10%) et encore plus aux US (où iOS est à 40%).

    L'archi-domination d'Androïd au niveau monde vient surtout d'Asie...

    Il faut aussi regarder la segmentation. Androïd fait un tabac sur le bas de gamme, mais sur le milieu / haut de gamme c'est beaucoup plus équilibré. Et c'est là que se trouvent les marges et la valeur ajoutée....
      
    • D'après IDC Windows Phone a perdu des parts de marchés au premier trimestre 2014 par rapport au premier trimestre 2013.

      Au premier trimestre 2013 Windows Phone représentait 3,2 % des ventes et au premier trimestre 2014 il ne représente plus que 2,7% des ventes. On parle bien sûr uniquement des ventes, les parts de marchés du parc installé doit être bien plus faible.

      http://www.idc.com/prodserv/smartphone-os-market-share.jsp


      Faux, d'après IDC Windows Phone a perdu des parts de marchés au premier trimestre 2014 par rapport au premier trimestre 2013

      Au premier trimestre 2013 Windows Phone représentait 3,2 % des ventes mondiales et au premier trimestre 2014 il ne représente plus que 2,7% des ventes. On parle bien sûr uniquement des ventes, les parts de marchés du parc installé doit être bien plus faible.

      Lire l'article « Smartphone OS Market Share, Q1 2014 » : http://www.idc.com/prodserv/smartphone-os-market-share.jsp
  • 
  • heureusement que Google Android existe.

    Vous croyez sérieusement que 700 millions de personnes auraient pu mettre 500 euros dans un téléphone ?
    meme moi, je me le refuse !

    La force de Google, c'est de penser MASS market.
    IOs, BB10 et Windows phone Nokia (jusqu'à peu) sont des téléphones pour une élite.
    Mais pour le coup, ils ont été balayés par le TSUNAMI Android ..
  • 
  • Perso j'utilise un Android et un Windowsphone. Je trouve WP8 très agréable, il y a certes encore des gains d'ergonomie à réaliser mais c'est un OS très souple et très stable.
    Le jour ou Firefox OS prendra du poids sur des écrans plus grands, je pense que je me laisserai tenter, par l'état d'esprit de cet OS à l'opposé des bling bling IOS ou des rouleaux compresseurs Android.
    Bonne Année à tous
  • 
  • Les Apple et autres Microsoft auraient du réaliser bien plus tôt que les gens en ont marre des OS leur imposants des contraintes dans tous les sens. Avec jailbreak, Apple aurait du s'en douter.
      
    • Je pense que la cause est plus à chercher dans le faible catalogue d'applications et l'image peu glorieuse que les gens ont gardé des smartphones à stylet de l'époque Windows Mobile que dans l'ouverture du système. Jailbreaker, Rooter, débloquer, ça me parle parce que je suis un geek. Mais pour le plus grand nombre, moins à l'aise avec la technologie, cette liberté de choix est plutôt une source d'angoisse et les markets alternatifs ressemblent pour eux à une jungle dangereuse. Demandez-vous simplement quelle proportion d'iPhones sont jailbreakés par rapport à ceux qui restent fermés et à quoi est dû le succès des iPhones...
  • 
  • On comprend rien à ces chiffres. Toutes les années sont mélangées...
  • 
  • J'aime beaucoup le graphique sur le prix des smartphones.

    D'abord il infère un lien de cause à effet entre l'OS et le prix du smartphone. Ensuite il compare les Iphones qui sont des téléphones "de luxe" et les Blackberry qui sont des outils professionnels avec les téléphones Android parmi lesquels on retrouve des haut-de-gamme, des low-cost, etc.

    Au final on se demande ce qu'on peut tirer de ce graphique.
  • 
  • 84,7 % pour Android
    quand on se remémore les commentaires des fans Apple sur les sites dédiés à la promotion des produits pommés, lors de l'arrivée d'Android .... ça fait sourire.
    Comme quoi rien n'est acquis même pour ceux qui prétendent être les meilleurs ;)
      
    • tout comme la "domination" (même si je n'aimes jamais utiliser ce terme) d'android n'est jamais acquise à vie. Mais bon, c'est vrai que les paradoxes et erreurs des applefans ne sont plus à nommer. De toute façon, ils sont tellement nombreux qu'on ne peut les lister. Et le pire est qu'ils continueront, ils sont tellement aveugler par leur fabatisme
    • 
    • Il suffirait que Samsung passe toute sa gamme de produits à Tizen pour que les "bons chiffres"* d'Android fassent pschitt.

      *je mets des guillemets parce que la part de marché d'un Android fantasmé comme unique (from Android Inc ?) est un leurre, et parce que la rentabilité n'est souvent pas au rendez-vous pour les constructeurs et développeurs y faisant appel, ce qui rend d'autant plus virtuelle la soit disante "domination" (cf "2e constructeur, Apple capte 93% des bénéfices du mobile" : http://talcomoera.eu/actualites/2e-constructeur-apple-capte-93-des-benefices-du-mobile-39814452.htm , information qui devrait faire continuer de sourire Beowulf :o).
    • 
    • N.B. : Ah bah tiens, c'est drôle, l'actualité du jour confirme mon commentaire, à peine quelques heures après que je l'ai rédigé !

      Smartphones : à iOS toute la richesse, et Android juste le nombre : http://talcomoera.eu/actualites/smartphones-a-ios-toute-la-richesse-et-android-juste-le-nombre-39815442.htm

      Encore une fois merci Shooby pour permettre de mettre en évidence de telles infos :
      grâce à toi Beowulf doit aujourd'hui sourire d'avantage, lui qui semblait jubiler à l'idée qu'Android ait la plus grosse ... et toi qui jubilais à ton tour d'aller dans son sens 6 mois après ... bah ... encore raté :o)
  • 
  • bizarre, la news dit que android "a dégagé 11,3% des bénéfices du secteur des smartphones", bénéfices qui sont donc de 21,2 milliards de dollars, ce qui fait donc un bénéfice net de plus de 2 milliards pour android, mais pour toi, cette news confirme ton impression qu'android n'est pas rentable ! Comme je disais ce matin sur un autre forum, les statistiques, on en dit vraiment ce qu'on veut en dire lol
  • 
  • Encore une fois merci nolan pour permettre de mettre en évidence le fait que tu utilise des sources qu soit disant sont sensées t'aider alors qu'elle te contredisent plus qu'autre chose ;)

    Sinon, dans le même genre :

    http://www.pointgphone.com/la-rentabilite-des-jeux-android-rattrape-celle-dios-52895/

    Un autre site qui traite l'info, car le premier lien marche quand il veut ("Erreur lors de la connexion à la base de données" une fois sur deux)

    http://www.frandroid.com/applications/265082_la-rentabilite-des-jeux-android-en-hausse-en-2014

    Mais bon, pour toi, android ne fait aucun benef, ils sont même largement déficitaires ;)
  • 
  • Les chiffres des ventes de smartphones sont encore largement trop importants et artificiellement entretenus par l'incitation à toujours avoir le dernier modèle et l'obsolescence programmée !
publicité